Démographie médicale – La densité des médecins inégale selon les régions

Vieillissement des médecins et manque de médecins libéraux

Selon les atlas régionaux de démographie médicale publiés mardi 13 avril, par le conseil national de l'ordre des médecins, la densité de médecins en France connait une forte disparité.

D'après ces atlas, le corps médical vieillit : les moins de 40 ans diminuent de 12 %, alors que les plus de 50 ans augmente de 53 %.

On constate également un manque d'attrait pour l'installation en libéral, à l'échelle nationale, seulement un médecin sur dix s'inscrit en libéral. En majorité, les médecins se tournent vers une activité salariée (hôpital, administration, laboratoire pharmaceutique, maison de retraite…) ou restent remplaçants pendant des années.

Disparités territoriales en matière de médecins

Le constat le plus probant de cette analyse sont les fortes inégalités territoriales qui augmentent. Cette analyse permet notamment de mettre en lumière des disparités départementales, y compris au sein des régions où la densité est la plus forte, comme en Ile-de-France ou en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La région PACA constitue l'une des régions les plus denses en matière de médecins, avec 375 médecins pour 100 000 habitants. Mais dans le détail, cette région est divisée en deux, avec un pourtour méditerranéen très dense et un arrière-pays quasi désertique.

L'Ile-de-France est la deuxième région avec 373 médecins pour 100 000 habitants, mais la encore des inégalités inter-régionales sont très présentes.

En savoir plus

Publié le 13/04/2010
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement