Assurance habitation – Les piscines ne sont pas couvertes

Une assurance spécifique pour les piscines

Que vous soyez propriétaire ou simple locataire, la souscription d'une assurance habitation est obligatoire, mais cette dernière ne couvre pas forcément tous les risques liés à votre logement. Ainsi, si vous possédez une piscine, il vaut mieux souscrire une assurance supplémentaire afin d'avoir une garantie optimale.

Vous devez ainsi réaliser un avenant à votre contrat initial d'assurance habitation. Il faut aussi savoir que si votre piscine ne respecte pas les normes de sécurité fixées par la loi, votre assureur ne vous remboursera pas en cas d'accidents ou de dommages. C'est la loi du 1er janvier 2006 qui fixe ainsi vos obligations légales en matière de piscine.

Assurance Piscine : ce que prévoit la loi

Si vous disposez d'une piscine dont le bassin est enterré ou semi-enterré, vous devez impérativement respecter quatre règles essentiels. Votre piscine doit ainsi être dotée de barrières de protection, d'un système d'alarme en cas de chute dans le bassin, d'une couverture de sécurité et d'un abri (véranda). Cette loi du 1er janvier 2006 ne s'applique pas pour les piscines gonflables ou posées à même le sol.

En règle générale, cet avenant à votre contrat assurance habitation vous garantit  une extension de la responsabilité civile si une personne se blesse ou se noie dans le bassin. En plus, certains dommages comme ceux liés à l'équipement de votre piscine (spas, robot, etc.) peuvent être indemnisés par votre assureur. Si vous construisez vous-même votre piscine, vous n'est pas obligé de souscrire une assurance supplémentaire au moment de la construction de votre piscine.

 

Rédigé par K.Dronet

Publié le 01/08/2011
Partagez cette article

Comparez les mutuelles pour économiser, c'est GRATUIT

  • Devis en ligne en 2 min
  • Comparatif complet
  • Gratuit et sans engagement