Canicule : ce que prévoit la loi pour les salariés

canicule

Même si aucune interruption n’est établie par la législation Française lors de la Canicule, les employeurs sont tout de même tenus de garantir le bien-être de leurs salariés, comme le stipule le Code du Travail. La forte chaleur rend en effet les conditions de travail très difficiles, notamment pour ceux qui sont dans l’obligation de travailler à l’extérieur. Or, aucune loi ne permet de juger qu’une température maximale peut être nocive pour la santé des employés. Cependant, avec le « Plan Canicule » certains aménagements ont été créés par le Code du Travail afin que les salariés puissent travailler dans les meilleures conditions même en cas de chaleurs extrêmes.

Les métiers à l’extérieur sont les plus exposés à la canicule

Toutes les personnes travaillant à l’extérieur comme les maçons, les peintres en bâtiment ou encore tout ce qui est lié aux Travaux Publics sont les plus exposées à la canicule. C’est pourquoi la loi oblige les employeurs à offrir à leurs salariés des zones d’ombre et des locaux toujours frais afin qu’ils puissent se protéger de la chaleur. Un aménagement des horaires de travail peut également être proposé en fonction de l’entreprise et de l’employeur. Un « droit de retrait » permet également aux salariés de cesser leur activité et l’entreprise devra alors décider si la cause mérite une telle mesure. Il est conseillé pour un travailleur à l’extérieur de boire au minimum trois litres d’eau par jour afin qu’il puisse se réhydrater sans interruption. C’est pourquoi les employeurs sont tenus de mettre à leur disposition assez de bouteilles d’eau, qui sont bien évidemment à leur charge.

Les salariés travaillant dans des bureaux

Ce n’est pas parce que l’on travaille dans des bureaux que l’on est moins exposé à la chaleur. Certains locaux ne disposent pas de climatiseur et avec la chaleur des ordinateurs et imprimantes allumées les températures peuvent monter très haut. Aussi, le Code du Travail stipule que les salariés doivent bénéficier du meilleur bien-être avec donc la solution d’utiliser des ventilateurs ou de mettre à la disposition des employés des brumisateurs. Des bouteilles d’eau doivent également être toujours à portée des salariés pour leur permettre de se réhydrater tout au long de la journée.

Même si cela n’est pas écrit dans le Code du Travail, dépasser 35°C, travailler peut devenir dangereux pour la santé. D’ailleurs en Allemagne, les employeurs doivent faire cesser l’activité de leurs employés dans les bureaux si celle-ci dépassent les 35°C. Une mesure pas encore prise en France.



Laisser un commentaire

Security Code:

Comparatif mutuelle santé immédiat


Sondages

Allez-vous changer de mutuelle pour faire face à la hausse du tarif des généralistes d’ici à la fin de l’année ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Qu’est-ce qui compte le plus dans le choix de votre mutuelle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Nous Contacter