Tarifs des dentistes – Sans les complémentaires

L’UNOCAM bloque l’accord « Dentistes-Assurance maladie »

Après moult discussions, l’assurance maladie et les syndicats de dentistes sont finalement tombés d’accord pour plafonner les tarifs des prothèses et de l’orthodontie. Cet accord concerne environ 3 ;5 millions de personnes qui peuvent bénéficier de l’aide à la complémentaire santé ou qui disposent de faibles revenus.comparatif

Dentistes et représentants de l’Assurance maladie seraient également favorables à l’adoption d’un avenant qui confirme la permanence des soins, le développement de la prévention chez les femmes enceintes et la revalorisation de l’acte de prévention et le tarif de la consultation. L’acte de prévention serait alors facturé à 30 euros tandis que la consultation serait fixée à 23 euros contre 21 actuellement.

Selon les termes de cet accord, une aide de 15 000 euros serait aussi accordée aux dentistes qui s’installeraient pendant cinq ans dans des zones aujourd’hui désertées par leurs confrères. Mais, malgré ces avancées dans les négociations, l’application de cet accord de principe a peu de chance de voir le jour.

Dentistes : les complémentaires de santé refusent d’adhérer à l’accord

Cet accord de principe se heurte en effet au blocage des organismes complémentaires. Représentés par l’UNOCAM, ces derniers ne souhaitent pas intégrer l’accord tant que le ministère de la Santé n’aura pas clarifié les termes des contrats d’aide à la complémentaire santé.

Selon l’UNOCAM, les complémentaires sont déjà fortement sollicitées dans le remboursement des prothèses dentaires et des actes d’orthodontie.

Les complémentaires rembourseraient en effet déjà 41% des dépenses de santé alors que les régimes obligatoires ne remboursent que 18% des frais.

 

Rédigé par K.Dronet



Un commentaire pour “Tarifs des dentistes – Sans les complémentaires”

  1. charmetant dit :

    jamais malade;jamais hospitalisé;toujours cotisé pour la collectivité…
    la retraite arrive,moins de 800 euros mensuel: je sais que je ne changerai pas de mutuelle mais que je quitterai le système , refuserai les arnaques des appels d’urgence surfacturés, … envisagerai l’euthanasie plutôt que de me faire soigner par cette entreprise financière de médecine.
    pourquoi serais-ce « nos » impôts qui devraient aider les plus démunis pour payer des cotisations à des mutuelles qui sont là pour pallier aux carences du système de santé qui lui même devrait être géré par nos mêmes impôts ?
    n’ y a t’ il pas quelque chose qui foire?
    …beaucoup de monde entre le citoyen -la maladie-la médecine…
    changer de mutuelle ne fera pas améliorer le système,c’est du marketing idiot!
    voici l’avis d’un citoyen ordinaire et désemparé.
    salutations
    B.C.

Laisser un commentaire

Security Code:

Comparatif mutuelle santé immédiat


Sondages

Allez-vous changer de mutuelle pour faire face à la hausse du tarif des généralistes d’ici à la fin de l’année ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Qu’est-ce qui compte le plus dans le choix de votre mutuelle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Nous Contacter