Assurance-Vie – Le contrat Lagarde dénoncé par les mutuelles

Les avantages fiscaux du nouveau contrat d’assurance-vie

Le nouveau contrat d’assurance vie sur lequel a planché le ministre de l’Economie, Christine Lagarde, est aujourd’hui rejeté en bloc par le Groupement des entreprises mutuelles d’assurance.

Rappelons que ce nouveau contrat d’assurance-vie prévoit une part minimum de 12% en actions.

Ce qui, pour les professionnels de l’assurance, revient à privilégier les contrats en unités de compte et à pénaliser les contrats en euros.

comparateur

Les échecs des contrats d’assurance-vie en actions

En principe, ces contrats ont pour objectif de « récompenser » la prise du risque du souscripteur par une fiscalité plus avantageuse.

Mais, les tentatives de 1998 et de 2004 de promouvoir ce genre de contrats s’étaient également soldées par de lourds échecs commerciaux.

Le ministre de l’économie, qui a pourtant travaillé sur ce dossier avec les compagnies d’assurance, a de fortes chances également de se heurter à la réticence, non seulement des mutuelles, mais aussi des futurs souscripteurs.



Laisser un commentaire

Security Code:

Comparatif mutuelle santé immédiat


Sondages

Allez-vous changer de mutuelle pour faire face à la hausse du tarif des généralistes d’ici à la fin de l’année ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Qu’est-ce qui compte le plus dans le choix de votre mutuelle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Nous Contacter