La Mutualité Française à cheval contre la proposition de directive européenne

La Mutualité Française appelle au rejet de la proposition

La Mutualité Française s’est opposée à la proposition de directive que le Conseil de l’Union européenne a adopté, le 29 novembre dernier.

Une directive qui vise à renforcer la surveillance des médicaments, notamment en autorisant les firmes pharmaceutiques à informer directement les patients.

La Mutualité Française appelle au rejet,  par les ministres de la santé européens, qui vont se réunir les 7 et 8 décembre prochains, de cette proposition relative à l’information sur les médicaments soumis à prescription.

La Mutualité Française estime que les citoyens européens méritent d’accéder à une information fiable. La Commission européenne est, ainsi, appelée, par la Mutualité Française, à revoir sa stratégie en matière d’information.

Les raisons du mécontentement de la Mutualité Française

La Mutualité Française aspire à ce que les consommateurs de médicaments puissent être avertis par le biais d’une information objective et comparative sur les médicaments.
 
La Mutualité Française a été on ne peut plus clair. Elle estime, en effet, que cette proposition de directive joue sur les mots et prépare, en réalité, à la dérégulation de la communication des laboratoires pharmaceutiques vers le grand public.

La directive ne définissant pas clairement ce qu’est l’information, la Mutualité Française estime qu’il serait, ainsi, difficile de faire la différence entre publicité et communication.



Laisser un commentaire

Security Code:

Comparatif mutuelle santé immédiat


Sondages

Allez-vous changer de mutuelle pour faire face à la hausse du tarif des généralistes d’ici à la fin de l’année ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Qu’est-ce qui compte le plus dans le choix de votre mutuelle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Nous Contacter