La Sécu plombée par les maladies chroniques

En 2009, le nombre de malades chroniques a augmenté de 4%

11,5 milliards d’euros. C’est le montant du déficit que connaîtra la branche maladie de la Sécurité sociale en cette fin d’année.

Les dépenses de l’Assurance maladie sont essentiellement liées à la prise en charge des maladies. En effet, 15% des patients chroniques, pris en charge par l’Assurance maladie, bénéficient de la moitié des remboursements.

Le nombre de patients chroniques (souffrant de cancers, de maladies cardio-vasculaires et de diabète), bénéficiant du régime des affections de longue durée, a augmenté de 4,2% en 2009.

Selon des chiffres publiés par l’Assurance maladie, 8,63 millions de personnes sont désormais concernées par ce régime qui garantit le remboursement à 100%.

Un système au service des plus nécessiteux

Le nombre des malades chroniques étant en augmentation, il est donc normal que la part des remboursements qu’ils reçoivent ait augmenté ces dernières années passant de 44% en 2002 à 59% en 2009.

Les dépenses relatives aux maladies chroniques ont coûté 78 milliards d’euros à la Sécurité sociale.

Selon Frédéric Van Roekeghem, directeur général de l’Assurance maladie, ce système a tendance à protéger en premier lieux ceux qui en ont le plus besoin.

L’Assurance maladie donne la priorité de remboursement aux soins qui coûtent relativement cher, tel les soins hospitaliers, les dépenses de médicaments essentiels…

Certains abus seraient corrigés dans le budget 2011 de la Sécurité sociale, mais le régime des maladies chroniques restera intact.

Pour faire des économies, l’Assurance maladie ne prends en charge qu’à hauteur de 55 % les soins courants.



Laisser un commentaire

Security Code:

Comparatif mutuelle santé immédiat


Sondages

Allez-vous changer de mutuelle pour faire face à la hausse du tarif des généralistes d’ici à la fin de l’année ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Qu’est-ce qui compte le plus dans le choix de votre mutuelle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Nous Contacter