Succès du médicament générique

Le générique exacte copie du médicament original.

Un médicament générique est la copie exacte d’un médicament de marque. En effet lorsqu’un laboratoire conçoit un médicament, il garde l’exclusivité de sa commercialisation jusqu’à l’expiration du brevet et de la durée de protection des données de l’Autorité de Mise sur le Marché (10 ans en France). Une fois ce délai passé, un autre laboratoire pharmaceutique, agréé par les pouvoirs publics, peut produire ce médicament ; il sera alors dit générique.

Un médicament générique possède le même principe actif et a le même effet thérapeutique que le médicament original.

A ce titre, l’agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) s’emploie à vérifier la qualité des matières premières entrant dans la composition et la fabrication du médicament générique. Il doit obéir aux mêmes normes très strictes de qualité et de sécurité.

Le succès du médicament générique.

Grâce à leur diversité, il est maintenant possible de soigner la plupart des maladies avec des médicaments génériques. Aujourd’hui, le succès des médicaments génériques est indéniable.

En 2007, les médicaments génériques ont été préférés aux médicaments classiques dans plus de 8 cas sur 10.

Principales explications de ce succès : les médicaments génériques sont mis en vente à un prix inférieur de 55% à celui du médicament original.

D’autre part, la démarche participative à la fois des pharmaciens, des assurés, mais aussi de l’assurance maladie avec en particulier la mise en place dans 76 départements de la mesure « tiers payant contre génériques ». Selon ce procédé, si le patient refuse que le pharmacien remplace par un médicament générique le médicament de marque indiqué sur l’ordonnance, il doit alors faire l’avance des frais et se fera ensuite rembourser par sa caisse d’Assurance maladie.

Menace pour les laboratoires classiques.

La croissance du générique menace les laboratoires classiques, surtout parce que «leur modèle est à bout de souffle et qu’ils n’arrivent plus à sortir suffisamment de molécules innovantes, celles qui leur permettaient jusqu’ici de vivre grassement pendant une dizaine d’années sans concurrence», nuancent plusieurs observateurs du secteur. «Il faut trouver le bon équilibre pour financer aussi la recherche».

Gains pour la Sécurité Sociale.

Si les producteurs de médicaments sous brevets et les laboratoires traditionnels s’inquiètent face au déclin de leurs revenus, la Sécurité Sociale quant à elle profite de ce nouvel engouement et devait épargner environ un milliard l’an dernier.



Laisser un commentaire

Security Code:

Comparatif mutuelle santé immédiat


Sondages

Allez-vous changer de mutuelle pour faire face à la hausse du tarif des généralistes d’ici à la fin de l’année ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Qu’est-ce qui compte le plus dans le choix de votre mutuelle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Nous Contacter