Informations autour de la complémentaire santé

Une mutuelle obligatoire pour tous les salariés : Qu’en pensez-vous ?

23 janvier 2013

Dans le cadre de l’accord sur la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés d’ici janvier 2016, nous lançons un sondage afin de connaître l’avis des salariés.
Cet accord prévoit l’extension à toutes les entreprises d’une mutuelle santé obligatoire avec un « panier de soins » minimum. Pour en savoir plus sur cette mesure.

Etes-vous concerné par cet accord ?

Chargement ... Chargement ...

Etes-vous favorable à une mutuelle obligatoire pour tous les salariés ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Budget 2015 de la Sécurité sociale

30 septembre 2014

Le gouvernement a présenté lundi 29 septembre les grandes lignes du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2015.

Les branches maladie et famille seront mises à contribution.

L’objectif est de combler le déficit de 11,7 milliards d’euros en 2014, contre les 9,8 milliards initialement prévus par le gouvernement.
Lire le reste de cet article »

Moelle osseuse : La France a besoin de 190 000 nouveaux donneurs

8 avril 2014

Moins connu que le don d’organe ou du sang, le don de moelle osseuse est tout aussi important. Et c’est parce que chaque année, 2 000 malades ont besoin de ce traitement pour bénéficier d’une chance supplémentaire de guérison que l’Agence de la biomédecine et l’Établissement Français du Sang lancent du 7 au 12 avril, la 9e semaine nationale de mobilisation pour ce don.

Lire le reste de cet article »

Journée mondiale de la santé: la lutte contre les maladies à transmission vectorielle mise à l’honneur

8 avril 2014
Journée mondiale de la santé: la lutte des maladies à transmission vectorielle mise à l’honneur
Ce lundi 7 Avril était la date anniversaire de la création de l’OMS (organisation mondiale de la santé), date à laquelle se déroule également la journée mondiale de la santé qui met chaque année l’accent sur un phénomène de santé publique. Cette année, mise en lumière sur les maladies à transmission vectorielle.
Des pathologies transmises par les insectes
Les maladies à transmission vectorielles comme la dengue, la fièvre jaune, le paludisme, la leishmaniose ou encore le chikungunya sont en effet principalement transmises par les petits insectes qui font souvent partie de notre quotidien comme les moustiques, notamment le moustique tigre, ou les mouches. Le but de la journée mondiale de la santé a donc été d’insister sur le rôle de ces fameux vecteurs dans le processus de contamination pour mieux s’en protéger.
40% de la population mondiale exposée
Ces maladies font actuellement un million de victimes chaque année, avec, à leur tête, le paludisme qui a touché à lui seul 660 000 personnes durant l’année 2010. Si les pays tropicaux sont généralement les plus touchés par les maladies à transmission vectorielles, celle-ci commencent à apparaître dans des zones géographiques qui étaient jusqu’ici épargnées, comme la Grèce ou le Portugal ou des cas de dengues ont été récemment signalés. La hausse de la fréquence des voyages, le réchauffement climatique ou encore l’urbanisation sont également des causes de l’apparition de plus en plus fréquentes de ces maladies.
Objectif : plus de prévention
L’OMS mise désormais sur des campagnes de prévention plus fréquentes pour ainsi sauver plus de vies. En effet, les moyens pour prévenir les piqûres d’insectes sont en général assez simples, la plupart consistant en l’utilisation de répulsifs ou de moustiquaires. Il convient aussi d’éliminer tous les récipients contenant de l’eau stagnante, lieux de reproduction des moustiques.
Plus généralement, la campagne vise à informer les familles vivant dans des zones dites “à risques”, les voyageurs souhaitant se rendre dans ses zones, ou encore les pays où ses maladies sont encore “émergentes” mais a également pour but de pousser les ministères de la santé à mettre en place un système de protection adéquat en collaboration avec les autorités sanitaires et locales.

Ce lundi 7 Avril était la date anniversaire de la création de l’OMS (organisation mondiale de la santé), date à laquelle se déroule également la journée mondiale de la santé qui met chaque année l’accent sur un phénomène de santé publique. Cette année, mise en lumière sur les maladies à transmission vectorielle.

Lire le reste de cet article »

Où en est-on avec le Sida en France ?

4 avril 2014

Jusqu’au dimanche 6 avril, c’est la 20e édition du Sidaction.
Chaque année, on parle du Sida comme une maladie oubliée ou dont on parle plus ou peu.
On n’en reparle qu’à l’occasion du Sidaction, concrètement où en est-on de cette maladie aujourd’hui en France ?

Lire le reste de cet article »

Une BD pour comprendre les remboursements

7 février 2014

Vous avez du mal à comprendre comment la Sécurité sociale et les mutuelles procèdent pour vous rembourser ?

Tout cela sera plus clair grâce à cette infographie proposée par le site Mutuelle Conseil.

Mettant en scène trois personnages : un médecin, un patient et un conseiller Mutuelle Conseil, cette illustration vous permettra de mieux comprendre les notions de base de remboursement ou de tarif de convention.
Ainsi, vous saurez comment calculer votre prochain reste à charge.

comprendre les remboursements santé


Cette bande dessinée vous a permis de comprendre les modalités de remboursements santé ? Partagez-la en un clic !

Diane 35 de retour sur le marché

31 juillet 2013

Un médicament qui a fait polémique

Tout le monde a entendu parler, au début de l’année 2013, du scandale Diane 35. Cet anti acnéique, prescrit à tord comme une pilule, a fait beaucoup parler de lui ces derniers mois car il serait à l’origine de plusieurs décès causés par thromboses veineuses chez des patientes qui le prenaient régulièrement.

Lire le reste de cet article »

Bilan positif pour la présence de SMAR Harmonie Mutuelles sur Mutuelle Conseil

22 juillet 2013
Bilan positif pour la présence de SMAR Harmonie Mutuelles sur Mutuelle Conseil
Des objectifs atteints
Fort de son succès en 2012, SMAR Harmonie Mutuelles accorde une nouvelle fois sa confiance au comparateur de mutuelles santé en ligne Mutuelle Conseil pour proposer ses garanties santé.
Grâce à sa présence sur le comparateur, SMAR Harmonie Mutuelles a pu bénéficier d’un fort volume de mises en relation et des adhésions effectives. Les internautes du site Mutuelle Conseil ont été particulièrement intéressés par l’offre santé de la SMAR.
Dès la fin du premier semestre 2013, les objectifs de recrutement pour la mutuelle sont de nouveau atteints.
Le bilan qui en découle est donc très positif et la confiance de SMAR Harmonie Mutuelles envers Mutuelle Conseil s’en trouve renforcée. La continuation de ce partenariat se présente donc sous un bon augure.
Qui est SMAR Harmonie Mutuelles ?
SMAR Harmonie Mutuelles est une mutuelle santé dont les mots d’ordre sont Solidarité, Partage et Liberté.
Créée en 1943, la complémentaire santé assure depuis ses débuts la protection sociale des employés du ministère de l’Agriculture.
Avec ses 52 000 adhérents et ses 70 000 bénéficiaires, SMAR Harmonie Mutuelles est une complémentaire santé qui a su gagner la confiance de nombreux français.

Depuis près de 3 ans, SMAR Harmonie Mutuelles s’est lancé dans une stratégie de communication entièrement en ligne. Le but est de renforcer sa notoriété auprès des particuliers et notamment auprès des jeunes.

Des objectifs atteints

Fort de son succès en 2012, SMAR Harmonie Mutuelles accorde une nouvelle fois sa confiance au comparateur de mutuelles santé en ligne Mutuelle Conseil pour proposer ses garanties santé.

Lire le reste de cet article »

Les Français peuvent désormais acheter leurs médicaments en ligne

17 juillet 2013
La vente de médicaments en ligne autorisée en France
Les médicaments désormais vendus en ligne ne sont d’ordinaire pas remboursés par la Sécurité sociale. Cela ne changera pas avec l’autorisation de leur vente sur internet et tous les frais seront donc à la charge de l’acheteur. En ce qui concerne les mutuelles et les assurances, elles ne les prennent pas non plus en charge car elles remboursent les médicaments prescrits par les médecins.
Les e-pharmacies auront exactement le même fonctionnement que les officines qui les gèreront, à cela près qu’il y aura peut-être une légère différence dans le prix des médicaments.

La vente de médicaments en ligne autorisée en France

En France, il est désormais possible d’acheter ses médicaments sur internet. Cette mesure, qui a été mis en place le vendredi 12 juillet 2013, représente une petite révolution dans l’univers du médicament et de la santé.
Lire le reste de cet article »

L’été approche, SOS kilos en trop !

27 juin 2013
Avec l’arrivé des beaux jours, de plus en plus de Français se mettent au régime avant les premières sorties à la plage. Régimes hypocaloriques, hyperprotéinés, régime Dukan, régime Weight Watchers… il existe une multitude de diètes miracles qui font chaque année des millions d’adeptes.
Avez-vous vraiment besoin de maigrir ?
Au cas où vous en feriez partie, il y a quelques règles de base à suivre. Avant de commencer un régime, il faut bien définir si l’on a vraiment besoin de perdre du poids et si oui, combien de kilos on souhaite perdre. Pour cela, il y a des calculateurs d’IMC en ligne qui vous donnent un aperçu de votre poids idéal par rapport à votre taille.
De nombreuses personnes qui se lancent dans des régimes alors qu’elles ont un poids normal finissent par reprendre plus que ce qu’elles avaient perdu. Et plus l’on fait de régimes, plus l’on risque de prendre du poids.
Cependant, si vous souhaitez réellement entamer un régime minceur, le mieux est de consulter un diététicien ou un nutritionniste qui vous aidera à maigrir tout en préservant votre santé.
Poids : Les règles de base
Si vous n’avez pas l’envie ou les moyens de consulter un spécialiste, rappelez-vous que la meilleure des formules minceur consiste en une alimentation équilibrée combinée avec la pratique d’une activité physique régulière.
Afin d’optimiser vos chances de mincir, limitez votre consommation de snacks et apéritifs, sodas, sucreries, pâtisseries, sauces et accompagnements en tout genre, et évitez de grignoter entre les repas ou de manger devant la télévision (on a tendance à manger plus).
En revanche, favorisez plutôt les aliments frais, les fruits et légumes, les féculents, une bonne hydratation du corps, etc.
Pour une perte de poids dans de bonnes conditions, la pratique régulière d’une activité physique est très fortement conseillée, que l’on veuille perdre 2 ou 20 kilos. En effet le sport permet une meilleure fonte – plus ou moins localisée – de la graisse et contribue à vous maintenir en forme tout en musclant ou affinant votre silhouette selon l’activité choisie.
Les régimes remboursés par les complémentaires santé
Si vous souhaitez effectuer un régime spécialisé, il existe des mutuelles qui prennent en charge une partie des frais.
C’est le cas de SwissLife, qui rembourse le régime Weight Watchers à 50 % pendant trois mois.
D’autres mutuelles comme Amaguiz, la Mutuelle Générale ou encore Réunica remboursent en partie les consultations chez le diététicien ou le nutritionniste. Avec un forfait par consultation pour le diététicien (45€ / consultation pour La Mutuelle Générale par exemple) et un pourcentage de remboursement (300% TC par exemple pour Réunica) pour le nutritionniste.
Remarque : La Sécurité sociale prend en charge une partie des frais de consultation chez le nutritionniste mais elle ne rembourse par les frais engagés chez le diététicien.

Avec l’arrivé des beaux jours, de plus en plus de Français se mettent au régime avant les premières sorties à la plage. Régimes hypocaloriques, hyperprotéinés, régime Dukan, régime Weight Watchers… il existe une multitude de diètes miracles qui font chaque année des millions d’adeptes.

Lire le reste de cet article »

Comment couvrir au mieux ses enfants en cas de divorce ?

18 juin 2013
Comment couvrir au mieux ses enfants en cas de divorce ?
Un divorce est toujours une étape difficile de la vie. Il entraine de nombreux changements, notamment au niveau de la couverture santé. Il est donc important de maîtriser certains éléments afin de faire les bons choix de mutuelle santé pour vous et vos enfants.
Couverture santé : Que faire en cas de divorce ?
Quand deux personnes vivent ensemble, il est fréquent qu’elles souscrivent à une mutuelle commune, qu’il y ait des enfants ou non au sein du couple. Lors d’un divorce, les ex-conjoints sont généralement amenés à résilier leur contrat d’assurance avant échéance et à contracter chacun une mutuelle individuelle.
La première chose à faire lorsqu’il y a séparation est d’en avertir la caisse d’Assurance Maladie. Les deux partis doivent envoyer une copie de leur jugement de divorce à leur assureur, ainsi qu’une copie du livret de famille s’ils ont eu des enfants.
Si l’un des deux conjoints était ayant-droit, son statut est maintenu pendant un an à dater du jugement de divorce, excepté si le titulaire du contrat demande résiliation sous réserve de justificatif.
Gérer la situation lorsqu’il y a des enfants
Dès lors qu’il y a des enfants en jeu, la situation se complique. Si l’un d’entre eux est âgé de moins de 3 ans, le conjoint qui était ayant-droit avant le divorce a la possibilité de le rester pendant un an.
Après cela, l’Assurance Maladie conseille fortement d’inscrire les enfants à charge sur la sécurité sociale des deux parents afin de limiter les frais, la carte vitale permettant de relier le remboursement au compte du parent qui les a avancés.
Chacun des parents peut également souscrire à une mutuelle pour lui et ses enfants. Cette solution est coûteuse mais elle permet d’éviter les problèmes de remboursement entre les parents.
Un exemple : l’enfant est malade lorsqu’il est chez son père mais il est inscrit sur la mutuelle de sa mère. C’est le père qui va régler les frais de soins, pourtant c’est la mère qui va être remboursée. Dans ce cas, il faut que le père tienne les comptes puis se fasse rembourser par la mère, ce qui peut vite poser  problème en cas de mésentente entre les ex-conjoints.
Quelle solution ? Certaines mutuelles proposent des offres adaptées aux cas de divorce, notamment quand il y a garde alternée.
En effet, les parents peuvent souscrire à une assurance qui couvre leurs enfants uniquement pendant les périodes de garde, les vacances, et l’année scolaire. D’autres forfaits permettent le remboursement des frais avancés pour le parent qui n’a pas la garde.
Des compagnies comme Alptis et SMAM proposent des formules adaptées au divorce. Réalisez un comparatif en ligne et trouver la mutuelle qui prendra soin de vos enfants en cas de divorce.
Un divorce est toujours une étape difficile de la vie. Il entraîne de nombreux changements, notamment au niveau de la couverture santé. Il est donc important de maîtriser certains éléments afin de faire les bons choix de mutuelle santé pour vous et vos enfants.

Sondages

Allez-vous changer de mutuelle pour faire face à la hausse du tarif des généralistes d’ici à la fin de l’année ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

Qu’est-ce qui compte le plus dans le choix de votre mutuelle ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Nous Contacter