Parlez à un conseiller

FICHES PRATIQUES MUTUELLES ET ASSURANCES SANTE

Trouver la meilleure garantie d’assurance santé est un exercice difficile qui tient compte de votre situation, de vos contraintes, et de vos besoins de remboursement. Il est inutile de se sur-assurer et de payer des prestations dont vous n’avez pas besoin. Un conseiller « Assurance Santé », pourra diagnostiquer vos besoins réels et vous poser les bonnes questions.Vos

Avez-vous déjà une assurance santé en cours ?

Si oui, sachez que vous devrez demander la résiliation de votre contrat en cours (généralement 2 mois avant la date anniversaire de votre contrat) pour pouvoir y mettre fin.
Certains contrats d’assurance santé pris dans le cadre d’un contrat Groupe ne sont toutefois pas résiliables librement.
Vous pouvez choisir votre futur contrat d’assurance santé en fixant comme date d’effet la date de résiliation de votre contrat actuel. Votre partenaire assureur pourra vous faciliter les démarches de résiliation en vous communiquant  un courrier type à cet effet.

Sachez qu’avec la loi Chatel, l'information sur la reconduction tacite des contrats devient obligatoire pour les assureurs (à l'exception des assurances vie ou décès et des contrats groupe). La possibilité de ne pas reconduire un contrat doit ainsi être notifiée aux assurés au plus tard un mois avant la date limite de résiliation. Si cette information ne leur est pas communiquée dans ce délai, les assurés peuvent désormais mettre un terme au contrat sans pénalités, à compter de la date de reconduction

Dans certains cas de dépenses de soins importantes, le choix d’une Sur-complémentaire peut être envisageable.

Pouvez-vous bénéficier d’une aide d’état pour souscrire une complémentaire santé ?

L’état a mis en place certains dispositifs pour venir en aide aux personnes les plus défavorisées, via la CMU complémentaire ou un crédit d’impôt. (Voir Détail Aides d'Etat)
Pour connaître vos droits, veuillez vous adresser auprès de votre centre de sécurité sociale.

Quels statuts peuvent vous avantager ?

Les cotisations, pour les travailleurs non salariés (indépendants, dirigeants d’entreprise, etc), peuvent être déductibles des revenus au titre de la Loi Madelin. (Voir Détail Loi Madelin)



Un Spécialiste de l’assurance santé pourra réaliser un diagnostic de vos besoins réels, en fonction de vos habitudes de soin actuelles, et vos risques à venir :

Les soins courants : (Pharmacie, Radiologie, Auxiliaires médicaux…)

A quelle fréquence consultez-vous votre Médecin traitant et vos Spécialistes ?
Quels sont leurs honoraires ? Sont-ils conventionnés ou non, de secteur 1 ou + ?

Pour connaitre les remboursements des soins courants par l'Assurance Santé et les prestations des mutuelles, cliquez sur Remboursements Soins courants.

Les soins dentaires.

Vos besoins concernent-ils juste des soins dentaires courants (caries, détartrage...), la pose de prothèses dentaires (couronnes, bridges...) de l'orthodontie, voire la pose d'implants dentaires ?

Les remboursements de l'Assurance maladie peuvent être différents selon l'âge du patient, et souvent très faibles face aux dépenses. En fonction des besoins, le choix d'une Assurance Complémentaire Santé adaptée peut s'avérer judicieux.

Pour plus de précision sur les remboursements dentaires, cliquez sur (Remboursements Frais dentaires).

L’Optique

Vos besoins optiques concernent-il des lunettes, des lentilles, à quelle fréquence ? Envisagez-vous une opération de la myopie, de la presbytie ou de l'hypermétropie ?

Les remboursements de l'Assurance Santé seront différents selon l'âge du demandeur, le type de correction de verre. Pour un adulte, les remboursements de la Sécurité sociale sont généralement très en dessous des devis optiques.

Pour plus de précision sur les remboursements Optiques, cliquez sur (Remboursement Frais optiques).

L’hospitalisation.

  • Est-ce une hospitalisation programmée ou la prise en considération d'un risque ?
  • Quel niveau de confort souhaitez-vous (chambre particulière, lit accompagnant) ?
  • Quel type d'établissement ? (Hôpital publique, clinique conventionnée, établissement psychiatrique, maison de convalescence).

Pour plus de précision sur les prise en charges en matière d'hospitalisation et maisons de convalescence, cliquez sur (Remboursement Hospitalisation).

Les frais de transport.

Pour plus de précision sur les remboursements liés aux transports, cliquez sur (Remboursement Frais de Transport).

La maternité.

Pour plus de précision sur les remboursements liés à la maternité, cliquez sur (Remboursement Maternité).

Les actes de prévention et de dépistage.

La Sécurité Sociale peut prendre en charge certains actes de prévention ou de dépistage comme selon l'âge ou la situation du demandeur.

Les mutuelles peuvent proposer des prestations complémentaires, sous forme de forfait.

Pour plus de précision sur les remboursements liés aux actes de prévention et de dépistage, cliquez sur (Remboursement Actes de Prévention )

Les cures thermales.

Pour plus de précision sur les remboursements concernant les cures thermales, cliquez sur (Remboursement Cures thermales )

Les remboursements d'actes et de soins non pris en charge par la Sécurité sociale.

Certaines garanties d’assurance santé incluent des forfaits pédicure-podologue, ostéopathe, traitements médicamenteux des affections de la prostate, sevrage tabagique, vaccins, ostéopathes, ostéodensitométrie, médecine douce...

Les Services.

En choisissant votre complémentaire santé, informez-vous bien des accords de tiers payant dont vous pourrez bénéficier.
Selon les conventions signées entre l’organisme assureur et les professionnels de santé, vous pourrez bénéficier des services de tiers-payant auprès des pharmacies, radiologues, certains centres hospitaliers ou cliniques, et certains réseaux d’opticiens et de chirurgiens dentistes.

 Y a-t-il un accord NOEMIE (service de télétransmission) ?
• Disposerez vous d’un accès au décompte de sur Internet ?
• Existe-t-il un service d’assistance ? (aide-ménagère, garde de vos enfants à domicile, soutien scolaire, etc.)
• Y a-t-il des accords de convention avec des réseaux de professionnels de santé (Laboratoires, Radiologies, pharmacies, dentistes, opticiens).

Les points de vigilance.

• Faites attention aux limites de vos garanties : Les prestations sont-elles plafonnées ?
• Y a-t-il des délais de carence et dans quelles conditions sont-ils abrogeables ?
• Y a-t-il un questionnaire médical ?
• Peut-on monter ou descendre de gamme en cours de contrat ?
• Le contrat offre t-il des remboursements supplémentaire sur la 2ème ou 3ème année, au titre de la fidélisation.
• Y a-t-il gratuité du 2ème, 3ème enfant ?

Sachez qu'un contrat complémentaire santé ne pallie pas les pertes de revenus en cas d’arrêt maladie, incapacité de travail, invalidité.
L’assurance santé intervient dans le cadre des remboursements de frais de soin, alors qu’un contrat de Prévoyance vous fournit un complément de revenu dans le cas où vous êtes immobilisé et sous certaines conditions. Notre site vous aide à trouver de l'info sur les mutuelles pas chères de manière à payer moins cher votre couverture santé.


Suivez mutuelle-conseil.com sur Mutuelle-conseil sur Facebook Mutuelle-conseil sur Twitter Mutuelle-conseil sur google+

Comparez les Mutuelles
pour économiser,
c'est GRATUIT

M. Mme Mlle
Oui   Non
J'accepte de recevoir les offres adaptées à mon profil des partenaires de mutuelle-conseil.com
En cliquant sur « comparez maintenant », j'accepte les conditions d'utilisation

En cliquant sur « Comparez maintenant », vous acceptez les Conditions Générales d’utilisation du site mutuelle conseil, que vous pouvez consulter ici.
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent
(art.34 de la loi "Informatique et Libertés" du 6 janvier 1978). Pour toute demande, veuillez cliquer ici