Parlez à un conseiller

Santé – Le plan des candidats finalistes à la Présidentielle 2012


Les projets Hollande et Sarkozy pour la santé des Français

L'entre-deux tours de l'élection présidentielle sera assurément l'occasion pour les deux candidats finalistes de clarifier leur position et leur programme concernant des sujets qui préoccupent les Français. La situation de la santé en France est l'un des enjeux majeurs de la campagne et les propositions de Nicolas Sarkozy et de François Hollande diffèrent.

Tout d'abord, en ce qui concerne la médecine libérale, le candidat Hollande prône un encadrement strict des dépassements d'honoraires, spécialité par spécialité, région par région. Il entend aussi engager la généralisation du tiers payant en médecine de ville en secteur et compléter le paiement à l'acte par une part forfaitaire accrue. Il souhaite également limiter les conventionnements du secteur II dans les zones qui sont déjà surdotées.

Enfin, il opte pour une revalorisation de la médecine générale et l'amélioration de la protection sociale des femmes médecins.

De son côté, le candidat sortant, Nicolas Sarkozy, souhaite lui maintenir le paiement à l'acte et développer les forfaits. Outre la mise en place du secteur optionnel, il veut aussi affermir le pacte conventionnel et mieux rémunérer le médecin qui s'installe dans un désert médical.

En ce qui concerne la permanence aux soins, le candidat Hollande milite pour un plan d'urgence pour l'installation des jeunes médecins et la création de pôle de soins et de santé de proximité. Il souhaite aussi relever le numerus clausus et éradiquer les contraintes à l'installation. Tout en incitant au développement de la télémédecine, le candidat socialiste entend aussi fixer un délai maximum d'une demi-heure pour l'accès aux soins d'urgence.

Pour sa part, le candidat président envisage la création de 750 maisons de santé pluridisciplinaire, la préservation de la liberté d'installation et le développement de passerelles entre les professions de santé.

Nicolas Sarkozy souhaite aussi développer le tutorat pour les internes dans les zones sous médicalisées et soulager les urgences en créant des maisons médicales de garde aux portes des hôpitaux. Lui aussi souhaite un relèvement du numerus clausus.

Services hospitaliers et sécurité sociale, enjeux de la campagne électorale

Les programmes des candidats finalistes à la présidentielle feront certainement le sujet de débats intenses sur la question de l'hôpital et de la Sécurité sociale.

Pour François Hollande, il faut en finir avec la logique de "l'hôpital entreprise" et diversifier le mode de financement de l'hôpital. Il convient pour lui de mettre un terme à la convergence tarifaire public-privé et réformer en profondeur la T2A.

En revanche, Nicolas Sarkozy annonce qu'il poursuivra sa politique de gains de productivité dans les établissements hospitaliers, le développement de la chirurgie ambulatoire et la réduction du nombre de lits. Il compte aussi maintenir la tarification à l'activité, développer l'intéressement des équipes médicales et publier des indicateurs de résultats pour les hôpitaux et les cliniques.

Enfin, concernant l'assurance maladie, François Hollande veut rétablir les comptes de la Sécurité sociale et relancer le débat sur la place et le rôle des complémentaires. Il entend aussi engager une réforme de la dépendance et réduire les niches sociales en abrogeant notamment la TVA sociale.

Nicolas Sarkozy annonce, de son côté, que l'ONDAM sera maintenu à 2,5% et le maintien du remboursement à 100% des Affections Longue Durée (ALD). Il maintient aussi son intention de créer une TVA sociale et d'instaurer une Carte Vitale biométrique pour sécuriser l'accès aux prestations.

Enfin, il envisage aussi de supprimer le tiers payant pour les patients qui refuseraient un médicament générique qui serait disponible sur le marché. Sa réforme de la dépendance devrait, selon lui, voir le jour en 2013 lorsque la France sera revenue à 3% de déficit public.

 

Rédigé par K.Dronet

Partagez cette article

Comparez les Mutuelles
pour économiser,
c'est GRATUIT
M. Mme Mlle
Oui   Non
J'accepte de recevoir les offres adaptées à mon profil des partenaires de mutuelle-conseil.com
En cliquant sur « comparez maintenant », j'accepte les conditions d'utilisation

Conditions d'utilisation

En cliquant sur le bouton "comparez maintenant", l'internaute reconnaît avoir lu et accepté les conditions générales d'utilisation du site et se déclare averti du fait qu'il peut être contacté par email ou par téléphone par un partenaire assureur pour faire le point sur sa demande de comparaison. A ce titre, l'internaute accepte expressément d'être contacté par téléphone et/ou courriel par un partenaire assureur pour étudier ses besoins et recevoir des offres personnalisées. A tout moment celui-ci peut demander à ne plus être contacté par un partenaire assureur et/ou demander la suppression de ses coordonnées en adressant sa demande à contact@mutuelle-conseil.com

Protection des données personnelles

Les données recueillies par Mutuelle Conseil seront transmises à des partenaires commerciaux dont certains peuvent se trouver hors de l'Union Européenne, pour le besoin du traitement de la demande.

En application des articles 39 et suivants de la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s'adressant par email à cnil@comparadise.com. Toute personne peut également, pour des motifs légitimes, s'opposer au traitement des données la concernant.

Lire toutes les mentions légales du site.